Accueil > les aides > Dossier Être aidant(e) > Être aidant(e) et en activité

Être aidant(e) et en activité

Il est parfois possible de concilier vie professionnelle et maintenir un rôle d’aidant.

Plusieurs types de congés existent.

Congé de solidarité familial

Conditions d’éligibilité de la personne en situation de handicap

Être atteint d’une pathologie mettant en jeu le pronostic vital ou en phase avancée ou terminale d’une affection grave et incurable.

Conditions d’éligibilité de la personne aidante

Être salarié(e) et partager le domicile de la personne aidée ou être la personne de confiance désignée, ou l’ascendant, ou le descendant, ou le frère/la sœur de la personne aidée.

Durée du congé

3 mois au maximum, renouvelables une fois.

Possibilité de fractionner ou de transformer le congé en temps partiel

Oui avec l’accord de votre employeur.

Congé de soutien familial

Conditions d’éligibilité de la personne en situation de handicap

Avoir un Taux d’incapacité d’au moins 80% ou être bénéficiaire de l’APA en GIR 1 ou 2. Vivre chez soi ou au domicile de l’aidant (pas en établissement, ni chez un tiers).

Conditions d’éligibilité de la personne aidante

Être salarié(e) et conjoint ou concubin, ascendant, descendant, collatéral (ou conjoint/concubin du collatéral) jusqu’au 4e degré.

Durée du congé

3 mois renouvelables, 1 an au maximum sur l’ensemble de la carrière.

Possibilité de fractionner ou de transformer le congé en temps partiel

Non.

Congé de présence parentale

Conditions d’éligibilité de la personne en situation de handicap

Enfant à charge (au sens des prestations familiales) atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité rendant indispensable une présence soutenue à ses côtés et des soins contraignants.

Conditions d’éligibilité de la personne aidante

Être salarié(e) et demandeur d’emploi indemnisé, ou travailleur non salarié, ou VRP, ou employé(e) de maison ou agent public.

Durée du congé

310 jours ouvrés pris dans une période de 3 ans.

Possibilité de fractionner ou de transformer le congé en temps partiel

Oui, mais en unités d’une journée au minimum.