Montants

L’AAH est versée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA).
Vous la percevez sous réserve de répondre à des conditions de ressources, d’âge, de résidence.

Le montant de l’AAH varie en fonction de votre situation :

Vous n’avez aucune ressource

810,89 € (montant au 1er septembre 2017) quel que soit votre taux d’incapacité (entre 50 et 79% ou plus).

Si vous vivez seul, sans aucune ressource,
Ou que vous êtes marié(e) et que le salaire de votre époux(se) ne dépasse pas 1616,92 € par mois (19 403,04 € pas an).

Vous touchez une pension ou une rente (invalidité, retraite, accident du travail)

Vous recevez la différence entre le montant de votre pension ou rente et les 810,89 € de l’AAH.
Si le montrant de votre pension ou rente est supérieur à 810,89 € vous ne percevez pas l’AAH.

Vous travaillez

En établissement et service d’aide par le travail (ÉSAT)

Le montant de l’AAH est calculé en fonction de votre rémunération.
Vos ressources sont évaluées à partir des données de l’avant-dernière année qui sont transmises au service des impôts.

En milieu ordinaire

Le montant de l’AAH est calculé en fonction de vos revenus d’activité.

Vous devez faire auprès de votre CAF, une déclaration trimestrielle de vos revenus par le biais d’un formulaire ou directement en ligne sur le site de la CAF en vous munissant de votre numéro d’allocataire et de votre code personnel.

Télécharger la déclaration des revenus trimestrielle Cerfa n°14208*01 (PDF - 76,5 Ko)

Vous êtes hospitalisé(e), incarcéré(e), hébergé(e) en maison d’accueil spécialisée (MAS)

Si votre hospitalisation, votre incarcération ou votre hébergement est d’une durée inférieure à 60 jours, vous continuez à percevoir l’AAH à taux plein.

Au-delà de 60 jours, le montant de l’AAH est réduit à 30 %, soit 242,54 €.

Toutefois, cette réduction ne s’applique pas si :

  • vous payez un forfait journalier, soit 18 € par jour,
  • ou si vous avez au moins 1 enfant ou 1 ascendant à charge,
  • ou si la personne avec qui vous vivez en couple ne travaille pas pour un motif reconnu par la CDAPH.

À l’issue de votre séjour en établissement, le versement de l’AAH reprend au taux normal.