Accueil > mon dossier > Dossier 1er dossier > Ce que ne fait pas la MDPH

Ce que ne fait pas la MDPH

La MDPH ouvre certains droits, mais son domaine d’intervention est limité.

Voici quelques exemples de ce que ne fait pas la MDPH :

Les aides ménagères ne sont ni évaluées, ni financées par la MDPH.
> S’adresser au Centre communal d’action sociale (CCAS) ou au Conseil départemental.

L’attribution d’un logement social
> S’adresser au service logement de votre mairie ou aux bailleurs sociaux.
La Carte d’invalidité ou la Carte mobilité inclusion mention invalidité peut permettre une priorisation de la demande.

L’obtention d’une place en établissement médico-social ne relève pas de la MDPH.
> La MDPH oriente vers un type d’établissement et fournit une liste, mais la recherche effective d’une place est une démarche personnelle.

La MDPH oriente mais ne recrute pas les accompagnants d’un élève en situation de handicap (AESH ex-AVS)
> Le recrutement dépend de la Direction des services départementaux de l’Éducation Nationale (DSDEN ex-inspection académique) ou du directeur d’établissement scolaire.

Les aménagements des conditions d’examen de l’Éducation Nationale ne font pas l’objet d’une décision de la MDPH.
> S’adresser au médecin de l’établissement scolaire ou à défaut, au médecin conseiller technique de la DSDEN.

Les prestations, les allocations et pensions ne sont pas versées par la MDPH.
> L’AAH, l’AEEH et leur complément sont versées par la CAF (ou MSA),
> La PCH est versée par le Conseil départemental,
> La pension d’invalidité est versée par la CRAMIF.

La catégorie d’invalidité n’est pas déterminée par la MDPH
> Ne pas confondre le taux d’incapacité (MDPH) et la catégorie d’invalidité établie par le médecin conseil de la CPAM.