Accueil > les aides > Dossier Les établissements médico-sociaux - EMS > Les foyers d’accueil médicalisés - FAM

Les foyers d’accueil médicalisés - FAM

Anciennement dénommés "foyer à double tarification", ils ont vocation à accueillir des personnes adultes lourdement handicapées physiquement, intellectuellement ou psychiquement, qui ont besoin de l’assistance d’une tierce personne pour la plupart des actes essentiels de l’existence, ainsi que d’une surveillance médicale et de soins constants.

Les Foyers d’accueil médicalisés (FAM) accueillent des personnes un peu moins dépendantes que les Maisons d’accueil spécialisées (MAS), mais les publics sont sensiblement les mêmes.

Missions et activités en foyer d’accueil médicalisé

L’accompagnement fait l’objet d’un projet personnalisé en accord avec les besoins de prise en charge de la personne.

Les FAM :

  • développent les apprentissages de la vie quotidienne pour améliorer l’autonomie,
  • accompagnent dans tous les gestes de vie quotidienne,
  • fournissent un lieu de vie et des conditions favorables à la vie sociale et culturelle,
  • assurent un suivi médical et des soins constants.

Les FAM mettent en œuvre un projet individualisé pour développer les potentialités de chaque personne autours d’activités diverses, qui peuvent être éducatives, cognitives, sportives, artistiques, thérapeutiques, etc.

L’accueil en FAM peut être en internat, externat, accueil de jour, accueil temporaire ou séquentiel.

Financement des foyers d’accueil médicalisés

La création des foyers d’accueil médicalisés est co-financée par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et le Président du Conseil départemental.

Les FAM sont financés à la fois par la Sécurité sociale pour la partie « soins », et par le département pour la partie « hébergement ».

La personne handicapée participe à ses frais d’entretien et d’hébergement, le plus souvent déduit de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH).

En cas de ressources insuffisantes, il est conseillé de demander l’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH) auprès du Centre communal d’action sociale (CCAS).

La prise en charge médicale (personnel soignant, matériel médical, etc.) est entièrement financée par la Caisse primaire d’assurance maladie.

Dans le cadre d’une prise en charge en accueil de jour, les solutions de transport diffèrent selon les établissements. Pour connaître leurs modalités, veuillez solliciter directement l’établissement concerné.

Les établissements se réservent le droit d’admission.