Accueil > les aides > Se déplacer > Transports collectifs

Transports collectifs

Le PAM 93 est un service public de transport collectif à la demande, de porte à porte, destiné aux personnes à mobilité réduite.

Ce service vous permet de vous déplacer dans l’ensemble de la région Île-de-France, que ce soit pour des trajets réguliers (travail, loisirs, etc) ou des déplacements occasionnels (sorties culturelles, etc.).

Fonctionnement du PAM 93
Disponible tous les jours de l’année (sauf le 1er mai), de 6h00 à minuit.

MODE D’EMPLOI

  1. Réservation
    Après inscription préalable au service, il faut réserver votre transport entre 3 semaines et 48h avant votre déplacement.
  2. Un conducteur-accompagnateur vient vous chercher à la date et à l’heure du rdv et vous conduit à destination.

Les véhicules sont adaptés à la mobilité réduite.

Conditions pour bénéficier du PAM 93

Pour bénéficier des services du PAM 93, il faut résider en Seine-Saint-Denis et justifier d’un taux d’incapacité supérieur ou égal à 80% (être titulaire d’une Carte d’Invalidité ou d’une Carte Mobilité Inclusion, mention Invalidité).

Il n’y a pas de limite d’âge.

Le PAM 93 ne couvre pas les déplacements dont la prise en charge est déjà couverte par un autre dispositif ou aide sociale (transports scolaires, sanitaires, etc.).

Contacts

Tél. : 0810 0810 93 - numéro Azur - prix d’un appel local sur poste fixe.
Tél. : 01 49 93 40 30 - Fax : 01.49.93.40.31
Tous les jours de 7h00 à 20h00 (sauf le 1er mai).

Email : contact@pam93.info
Site : www.pam93.info

Les communes proposent souvent des services de transports spécialisés pour les personnes en situation de handicap et/ou les personnes âgées.

La nature des trajets diffère d’une ville à l’autre :

  • coiffeur,
  • banque,
  • démarches administratives,
  • promenades,
  • se rendre au marché,
  • se rendre chez un professionnel de santé,
  • se rendre chez un ami,
  • se rendre au cimetière,
  • etc.

Contacts

Pour connaître le ou les service(s) proche(s) de chez vous, se renseigner auprès de votre Mairie ou du Centre Communal d’Action Sociale de votre commune (CCAS).

L’assurance maladie prend en charge un certain nombre de frais de transport sur prescription médicale préalable dans les cas où le transport est lié à :

  • une hospitalisation (entrée - sortie d’hôpital),
  • une Affection de Longue Durée (ALD) (sous conditions),
  • un accident du travail ou une maladie professionnelle,
  • la nécessité d’être allongé ou sous surveillance (ambulance),
  • une longue distance (plus de 150 km aller),
  • la régularité (au moins 4 transports de plus de 50 km aller, sur période de 2 mois au titre d’un même traitement),
  • les soins et traitements d’un enfant ou adolescent suivi par un centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) ou un centre médico-psycho-pédagogique (CMPP).

La prescription médicale est obligatoire pour que l’Assurance maladie donne ou non son accord.

Le mode de transport est défini par votre médecin (transport individuel ou en commun, taxi conventionné ou véhicule sanitaire léger (VSL), ambulance, etc.).

Contacts

Site de l’Assurance maladie (informations détaillées, explications sur le remboursement, listes des transporteurs, taxis conventionnés, ambulances, etc.).
Vous pouvez aussi prendre contact directement sur votre compte Ameli si vous l’avez activé.

Enfants et adolescents en IME ou IMPro

Le transport collectif des enfants et adolescents en situation de handicap pour se rendre en établissement d’éducation (externat ou semi-externat), et en revenir est inclus dans les dépenses d’exploitation de l’établissement.

Adultes en établissements

Pour les adultes accueillis en Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) ou en Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM), les frais de transport sont inclus dans les dépenses d’exploitation de l’établissement.

Pour les autres établissements (type Foyer de vie), différentes solutions de transports peuvent être proposées aux personnes.
Les frais ne sont pas systématiquement pris en charge.

Travailleurs en ÉSAT

Pour les personnes travaillant en ÉSAT, les frais de transport collectif sont pris en charge dans le budget de l’ÉSAT, uniquement si l’état de santé du travailleur ou son environnement, exige un déplacement en transport adapté.