Accueil > les aides > Élever un enfant handicapé > Être accompagné(e) par un service

Être accompagné(e) par un service

Il existe un réseau de compétences composé de professionnels spécialisés répondant aux besoins selon l’âge de l’enfant et de l’adolescent.
C’est aussi autant d’interlocuteurs qui écoutent et accompagnent les familles qui font face au handicap.

La Seine-Saint-Denis dispose d’environ 117 centres de PMI et 121 centres de planification familiale.

Les centres de prévention maternelle infantile s’adressent plus particulièrement aux femmes enceintes, aux enfants de moins de 6 ans, mais aussi aux couples et aux jeunes.

La PMI est une compétence du Département.
Adresses, contacts et informations supplémentaires sur le site du département de la Seine-Saint-Denis

Les multiples services de la PMI

La PMI vise à favoriser le bon déroulement de la grossesse, le développement harmonieux de l’enfant ainsi que l’accompagnement des parents.
Il veille à l’accès et à la qualité des modes d’accueil des enfants de 0 à 6 ans.
Il a aussi une mission de planification familiale visant à favoriser l’épanouissement de la sexualité, la maîtrise de la fécondité, la prévention des infections sexuellement transmissibles, et la prévention des violences au sein du couple et de la famille.
Enfin, il assure le recueil et l’exploitation de données épidémiologiques, afin de fournir et de suivre les indicateurs en santé mère / enfant et les données d’activité.

Les professionnels intervenant en PMI

chaque centre de PMI dispose d’une équipe pluri-professionnelle composée de puériculteur(rice)s, auxiliaires de puériculture sages-femmes, psychologues, psychomotricien(ne)s, éducateur(rice)s de jeunes enfants, conseillèr(e)s conjugales et médecins.

Le suivi prénatal

Les femmes enceintes peuvent faire suivre leur grossesse dans les centres de PMI où des consultations prénatales leur sont proposées par les sages-femmes et les médecins.
Des visites à domicile sont également assurées par les sages-femmes. Outre le suivi médical, les équipes de PMI peuvent répondre aux questions que se posent les futurs parents concernant la grossesse, l’arrivée du bébé à la maison ou l’allaitement maternel.

Le suivi des enfants de moins de 6 ans

Des consultations et des permanences sont proposées pour les enfants de moins de 6 ans avec des médecins, des puériculteur(trice)s, des auxiliaires de puériculture, des éducateur(rice)s de jeunes enfants, des psychologues et des psychomotricien(ne)s sont réalisées dans un centre ou à domicile.

Ces activités permettent de s’assurer du bon développement de l’enfant, de dépister d’éventuels handicaps sensoriels et moteurs, de mettre à jour les vaccinations, et d’aborder les questions de la vie quotidienne (alimentation, hygiène, sommeil, etc).

La planification familiale

Le service assure une mission de planification familiale visant à favoriser l’épanouissement de la sexualité, la maîtrise de la fécondité, la prévention des infections sexuellement transmissibles dont le VIH, et la prévention des violences au sein du couple et de la famille.
Des actions de prévention collective et d’éducation sanitaire sont réalisées auprès d’adolescents dans les établissements scolaires par les médecins et les conseillèr(e)s conjugales.

La protection de l’enfance

Pour les familles confrontées à des difficultés affectant l’enfant, les équipes de PMI évaluent les situations pouvant relever des dispositifs de protection de l’enfance, en lien avec les services départementaux de l’aide sociale à l’enfance et le service social.

Le suivi des modes d’accueil de la petite enfance

Le service de PMI veille à la qualité et à l’accès des modes d’accueil destinés aux jeunes enfants. Il agréée suit et forme les assistant(e)s maternel(le)s et familiaux(les) accueillant des enfants à leur domicile.
Il intervient également dans l’agrément et le contrôle des établissements d’accueil du jeune enfant.

L’instance de médiation et de recours IMR

Lorsqu’un enfant en situation de handicap est accueilli en crèche ou chez un(e) assistant(e) maternel(le), l’IMR soutient et accompagne les professionnels.
L’IMR peut aussi intervenir lorsqu’un refus d’accueil est signifié à une famille et l’accompagne dans la recherche d’un autre mode d’accueil.

Les centres d’action médico-sociale précoce (CAMSP) accueillent les enfants de 0 à 6 ans.

Ils réalisent principalement 3 missions :

  1. le dépistage précoce du handicap,
  2. la cure ambulatoire
  3. la rééducation de l’enfant, l’accompagnement de ses proches.

Les CAMSP ne sont pas de la compétence de la MDPH.

Ils proposent des consultations, des rééducations ou des activités individuelles ou collectives pour le développement de l’enfant et favoriser son intégration sociale.

Les CAMSP accueillent des enfants porteurs de déficiences de tous types, certains peuvent être spécialisés (déficience auditive par exemple).

En accord avec les parents, les CAMSP peuvent intervenir dans les milieux fréquentés par l’enfant (crèche, école, centre de loisirs, etc.).

Les CAMSP en Seine-Saint-Denis

La Seine-Saint-Denis compte 4 CAMSP.

CAMSP ARC EN CIEL
BOULEVARD ROBERT BALLANGER
93600 AULNAY SOUS BOIS
- Association gestionnaire : association Anne-Marie Javouhey

C.A.M.S.P. DE ST DENIS
1 RUE YOURI GAGARINE
CITE DES COSMONAUTES
93200 SAINT DENIS
- Association gestionnaire : association médico pédagogique de Saint-Denis

C.A.M.S.P 93
23 AVENUE DE ROSNY
93130 NOISY LE SEC
- Association gestionnaire : APF

C.A.M.S.P. SURDITE ESPOIR 93
4 AVENUE DE VERDUN
93130 NOISY LE SEC
- Association gestionnaire : association Anne-Marie Javouhey

Les centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP) ont une activité de consultations, de diagnostics et de soins.
Ils proposent le traitement en cure ambulatoire des enfants de 3 à 18 ans (ou 20 selon les cas) dont les difficultés sont liées à des troubles psychologiques, des troubles des apprentissages ou des troubles du développement.

Ils proposent une prise en charge médico-psychologique, des rééducations psychothérapeutiques ou psycho-pédagogiques sous autorité médicale.
Ils favorisent le maintien de l’enfant ou de l’adolescent dans un milieu familial, scolaire et social.

Le financement des CMPP est assuré par l’assurance maladie.

Trouver un CMPP sur le site de la fédération des CMPP de France.

Les services d’éducation spécialisée et de soins à domicile (SESSAD) sont des services ayant pour fonction l’éducation à l’autonomie et l’accompagnement de la scolarisation en milieu ordinaire des enfants et adolescents de moins de 20 ans en situation de handicap.

Ces services peuvent être rattachés à un établissement médico-éducatif ou être autonomes.

L’orientation vers un service d’éducation spécialisée doit faire l’objet d’une évaluation par la MDPH.

Ils assurent la prise en charge précoce de l’enfant dès sa naissance et le soutien à la scolarisation. Ils interviennent dans les différents lieux de vie et d’activité de l’enfant ou de l’adolescent.

"SESSAD" est un terme générique qui désigne un ensemble de services d’accompagnement en milieu ordinaire ou spécialisé.

Quelques exemples :

Déficiences sensorielles chez les tous-petits de moins de 3 ans

Les services d’accompagnement familial et d’éducation précoce (SAFEP) accompagnent les tout-petits de moins de 3 ans déficients auditifs ou déficients visuels.

Ils assurent tout particulièrement le conseil et l’accompagnement des familles et de l’entourage familier de l’enfant, l’approfondissement du diagnostic et de l’adaptation prothétique (prothèse), l’éveil et le développement de la communication de l’enfant déficient auditif ou le développement psychomoteur initial de l’enfant déficient visuel.

Déficience auditive grave chez les enfants entre 3 et 6 ans

Les services de soutien à l’éducation familiale et à l’intégration scolaire (SSEFIS) assurent l’accompagnement des enfants de plus de 3 ans atteints de déficience auditive grave nécessitant le recours à des techniques spécialisées pour le suivi médical, l’apprentissage des moyens de communication, l’acquisition des connaissances scolaires, la formation professionnelle et l’accès à l’autonomie sociale, qui suivent par ailleurs une scolarité à l’école ordinaire.

Les SSEFIS accueillent également des enfants de 3 à 6 ans présentant les mêmes déficiences et qui ne peuvent bénéficier d’une scolarité ordinaire.

Déficience visuelle chez les enfants et adolescents

Les services d’aides à l’acquisition de l’autonomie et à l’intégration scolaire (SAAAIS) s’adressent aux enfants et adolescents déficients visuels et visent à leur apporter l’ensemble des moyens de compensation du handicap, de développement de la vision fonctionnelle, d’apprentissage des techniques palliatives ainsi que les soutiens pédagogiques adaptés en assurant la mise à disposition des matériels et équipements spécialisés.

Les enfants déficients visuels de moins de 3 ans peuvent aussi bénéficier d’un accompagnement par un SAFEP.

Handicap intellectuel, moteur ou polyhandicap

Les services de soins et d’éducation spécialisée et de soins à domicile (SSESD s’adressent à des enfants et à des adolescents présentant un handicap mental, moteur ou un polyhandicap.

L’orientation vers un service médico-social relève d’une décision de la CDPAH (MDPH).

Il est conseillé aux familles de prendre contact avec l’enseignant référent de secteur de la Direction des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN) avant de formuler votre demande auprès de la MDPH.
Cet enseignant vous aidera dans vos démarches et remplira également un volet sur la scolarité qui viendra compléter le dossier MDPH (ce volet est appelé le GEVASCO).

Le dossier de la MDPH est unique.
Vous pouvez y formuler l’ensemble des besoins de votre enfant ou des demandes de droits précis (Orientation, allocation, cartes, etc.)

Télécharger le dossier MDPH

Pour obtenir plus d’information sur la scolarisation d’un enfant en situation de handicap :
Cellule départementale d’information au service des familles d’enfants handicapés de la DSDEN au 01.43.93.74.30 (du lundi au vendredi de 9h à 17h).

Accéder à la rubrique Trouver un établissement